Dimanche 22 Octobre 2017
Disney inaugure le nouvel âge du monde des médias
Publié le 11 Août 2017

Quand Disney bouge, le reste du monde des médias regarde. Car Disney, ce n'est pas que le père de Mickey. Au fil des décennies, ce groupe s'est imposé comme le numéro un mondial des médias. Il s'agit d'une véritable multinationale protéiforme, active à la fois dans le dessin animé, les films, les séries, la télévision et les parcs à thèmes.

Le fait que Disney annonce le même jour la guerre à Netflix et aux câblo-opérateurs est donc loin d'être anodin. Au premier, il vient de dire qu'il ne lui accorderait plus le droit de proposer l'essentiel du catalogue Disney à ses abonnés. Et il a prévenu les seconds qu'il allait désormais mettre l'accent sur la commercialisation en direct, via sa propre plate-forme digitale, de son offre ESPN.

A l'image de la nouvelle stratégie de Disney, l'univers des médias devrait, dans les années qui viennent, être dominé par cette logique d'intégration verticale poussée. Les propriétaires de contenus pourraient de façon croissante créer leurs programmes et les distribuer en direct. HBO, avec ses séries, est en train d'emprunter le même chemin et a même poussé la logique un cran plus loin en acceptant d'être racheté par un opérateur télécoms qui espère ainsi se positionner à tous les échelons de la chaîne de valeur.

Pour retrouver l'intégralité de cet article, cliquez ici : Disney et le nouvel âge du monde des médias.