Dimanche 20 Aot 2017
SCC rachète Flow Line Technologies pour se renforcer dans le domaine des services managés Cloud
Publié le 8 Avril 2016

SCC vient de racheter Flow Line Technologies, une division de Flow Line Groupe spécialisée dans la fourniture de services d’infrastructure datacenters, d'IaaS, de connectivité télécom et de services managés. Une opération qui s'inscrit dans la stratégie du groupe SCC qui veut devenir un acteur majeur sur le marché français des services managés Cloud à destination des ETI. Le groupe a déjà investi plus de 70 millions d'euros dans ce domaine.

Le cabinet Research and Markets prévoit une augmentation annuelle de plus de 10% du marché des services d’infrastructure Cloud qui devrait atteindre 93,5 milliard de dollars en 2019. C’est donc pour renforcer ses positions sur ce marché que SCC France vient de boucler cette opération. SCC se positionne désormais comme le partenaire idéal pour accompagner les organisations (notamment les ETI) qui cherchent à faire cette transition vers un monde hybride. Sébastien Gas, directeur général adjoint de Flow Line Technologies, se félicite de ce rachat et explique que l'entreprise capitalise sur 15% de croissance annuelle, un CA récurrent à 65% et une fidélité des clients très importante. 

"SCC France entend devenir le premier acteur du marché français de services managés cloud à destination des ETI dont les besoins en termes de services et d’accompagnement sont très spécifiques, confirme Didier Lejeune, directeur général de SCC France. Actuellement, ce marché est extrêmement fragmenté et nous sommes convaincus de pouvoir le consolider dans les années qui viennent. Opérant principalement dans la région Rhône-Alpes et en Ile-de-France, Flow Line Technologies jouit d’une excellente réputation. Nous ambitionnons de proposer l’ensemble des services de l’entreprise à notre clientèle, particulièrement aux entreprises de taille moyenne, dès aujourd’hui".

SCC a aussi fait du Cloud une priorité au niveau européen, puisqu'au Royaume-Uni, SCC exploite déjà 4 de ses propres datacenters avec plus de 2 000 racks et 14Mv de puissance. L’ensemble fait partie d’un réseau de 18 datacenters à l'échelle nationale.