Dimanche 25 Juin 2017
Commentaires
1 2 3 4 5 ... 81
»

Pour quand un logiciel identique pour ces politiciens qui nous pondent des lois qui ne sont jamais appliquées à eux mêmes

oui ça licencie 5000 personnes ça prend le sportif le plus cher du monde comme ambassadeur et surtout propose du coaxial a des clients qui ont la fibre la preuve j'ai la fibre de bout en bout avec leur fournisseur low cost red un comble non tout ça pour économiser de l'argent mais les gens sont pas des imbéciles pour accepter une telle arnaque. donc ils font fuir les clients malgré en avoir perdu beaucoup au cours des années et la changer qui va couter une somme astronomique ils vont droit dans le mur altice

magou à commenté SFR est rebaptisé Altice (1 commentaire) le 26/05/2017 à 08:03

les nouvelles technologies s'introduisent vraimment dans tous les différents secteurs d'activité.

MYALGOTRADE à commenté Comment mettre à profit la richesse de l'Internet des Objets au sein des datacenters ? (1 commentaire) le 24/05/2017 à 07:21

FUYEZ ! Ce site débite votre carte sans réserver le service auprès du transporteur, ne re-crédite pas votre carte débitée à tort, ne répond pas aux sollicitations.

Mécontent à commenté mesEnvois.fr, le comparateur d'envoi de colis, accessible au grand public (1 commentaire) le 14/04/2017 à 05:16

Faire l'impasse de la gestion des services informatiques est une stratégie quasi suicidaire pour les entreprises.

Global Medias à commenté L'ITSM est d'une importance capitale pour la compétitivité de l'entreprise (1 commentaire) le 11/04/2017 à 04:04

Attention ! C'est un arnaque totale. Cette société qui soit dit en passant n'est pas déclarée à l'INSEE sous ce nom, ni cette activité, n'a ni réseau fibre optique, ni infrastructure. Le "CEO" Liston Lutonadio a bien travaillé à Celeste avant de se faire licencier avec pertes et fracas suites à des irrégularités majeures dans sa gestion et son activité.

anonyme à commenté Loumio veut devenir le 3ème opérateur wholesale sur le marché de la fibre optique (1 commentaire) le 09/04/2017 à 08:40

Bonjour, Nous trouvons dommage ce genre d'article alors que les marchés publics, et notamment pour les entreprises du numérique, représentent un marché encore peu exploité par la concurrence mais extrêmement porteur. C'est pourquoi TAMPublics (www.tampublics.fr) a crée une offre de gestion des marchés publics totalement gratuite afin de vous faire gagner un temps précieux et optimiser grandement vos chances de gagner des marchés publics. Nous restons à votre disposition pour de plus amples informations, Bien à vous, TAMPublics.

TAMPublics à commenté L'accès aux marchés est toujours difficile pour 67% des entreprises du numérique (1 commentaire) le 07/04/2017 à 04:20

Merci pour votre article sur le sujet. De l'avis de Calldoor, ce droit doit être accompagné d'un devoir de déconnexion de l'entreprise cad d'actions concrètes pour accompagner le salarié. Nous avons crée Calldoor dans ce sens afin que les entreprises puissent aller plus loin que la simple charte en mettant en place un outil pour la partie smartphone professionnel. A votre disposition pour échanger sur le sujet Edouard de Calldoor www.calldoor.net

Edouard de Calldoor à commenté Questions réponses sur le droit à la déconnexion (1 commentaire) le 05/04/2017 à 09:38

*Communiqué de la société Dataxy* /Saint-Gaudens, le 22 mars 2017/ Arrêt de la Cour d'appel de Versailles 12ème Chambre du 14 mars 2017 (15/08491) Société Dataxy / Conseil départemental de Saône et Loire *(annexe 1)* 1) Cet arrêt est frappé d'un pourvoi en cassation lorsqu'en effet_ : Dataxy a présenté 343 preuves d'usage (pièces certifiées archive.org, contrats, factures, preuves de paiement, témoignages clients, etc.) attestant d'une exploitation locale des deux noms de domaine saone-et-loire.fr et saoneetloire.fr pour la période courant de 2004 à 2012 ; or la Cour : 1. s'est bornée à examiner uniquement nos 101 premières pièces visées par le Département dans ses écritures, les 242 autres pièces présentées et qui établissent de façon incontestable la preuve d'un usage local n'ont pas été examinées ni fait l'objet de la moindre analyse par la Cour - ce qui constitue une omission de statuer manifeste justifiant le présent pourvoi en cassation *(annexe 2)* 2. s'est abstenue de statuer sur le bien fondé de plusieurs moyens développés dans nos conclusions - ce qui constitue à nouveau une omission de statuer manifeste justifiant le présent pourvoi en cassation 3. s'est bornée à de multiples reprises à procéder par voie d'affirmation - ce qui constitue une violation évidente des principes généraux du droit (/Cass. Civ.,2, 14 février 2008, N° de pourvoi: 07-11999 : « Qu'en procédant ainsi par affirmation (...) le tribunal a violé le texte susvisé; Par ces motifs : casse et annule//, en toutes ses dispositions, le jugement?»/)//justifiant à nouveau le présent pourvoi en cassation. 2) L'arrêt définitif CA Bordeaux du 10 juin 2015 sur renvoi de cassation_,dans une affaire exactement transposable opposant la société Dataxy à la commune de Marmande (CA Bordeaux 10 juin 2015, 12/6172) a jugé exactement ? l'inverse ! *(annexe 3)* http://extranet.dataxy.fr/communique-sarl-dataxy-saone-et-loire.pdf Dataxy +33 5 62 00 17 79 contact@dataxy.fr dataxy.fr

datatxy à commenté Le nom de collectivité locale, un signe protégé fort (1 commentaire) le 24/03/2017 à 01:06

"auprès des personnes âgées de 50 ans et plus" Faites attention la majorité des acteurs de la distribution IT ont passé cet age. bien cordialement

bidonchon à commenté Objets connectés : entre séduction, désintérêt et méfiance (1 commentaire) le 22/03/2017 à 09:48
1 2 3 4 5 ... 81
»